Transport de personnes

Adjoservices.fr

Transport illégal : les chauffeurs et propriétaires de taxis contre Uber

UberTaxisLe 10 février 2016, 800 chauffeurs, propriétaires de limousines et de taxis se sont réunis à l’aéroport de Montréal. Leur pétition concerne leurs mécontentements envers le transport illégal ainsi qu’au laxisme de Québec. Ce dernier n’a pas encore pris l’initiative de demander à Uber d’arrêter totalement ses activités durant les travaux de la Commission parlementaire sur l’industrie du taxi.

Leur message lancé auprès de l’ADM s’avère très clair. Selon eux, les chauffeurs, les propriétaires des limousines et les taxis sont obligés de payer 2,5 M$ tous les ans afin d’avoir légalement des clients à Montréal-Trudeau. Toutefois, ADM laisse Uber libre de leur voler les clients qui leur sont accordés avec contrat.

Uber cherche à se défendre

Dernièrement, le ministre des Transports, Jacques Daoust, la non-conformité aux règlements de certaines activités d’Uber tout signalant que la compagnie ne peut pas faire tout ce qu’elle veut. Selon Benoit Jugand, il est grand temps que le gouvernement agisse contre toutes formes de transport illégal. D’après lui, le fait d’être nouveau venu dans l’univers du transport ne signifie pas être libre de faire sa loi. À noter qu’Uber cherche désormais à se défendre en engageant 27 avocats et conseillers juridiques. Cette compagnie de transports de personnes est sujette à plus de 170 poursuites judiciaires aux États-Unis.

, , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>