Transport de personnes

Adjoservices.fr

L’opposition réclame les profits des chauffeurs de taxi

transportLes membres de l’opposition s’adressent au ministre des Transports François Bonnardel avec leur réclamation d’une compensation pour les chauffeurs de taxi. Pour sa part, le Parti libéral souhaite que l’on trouve un terrain d’entente pour définir un montant.

À titre de rappel, le projet de loi 17 qui sera effectif en 2020 souligne la suppression des permis de taxi. Québec mise particulièrement sur la libération d’un univers qui est sujet à des bouleversements ces dernières années avec de nouveaux participants. Ces derniers incluent Uber qui veut que la détention de permis ne soit plus une obligation. Or, les chauffeurs ne se montrent pas du tout d’accord avec cette abolition. Certains d’entre eux ont dû investir une somme colossale allant jusqu’à 200 000 dollars pour avoir ce papier.

Les trois partis de l’opposition, notamment Québec solidaire, Parti québécois et Parti libéral, reprochent la mesure injuste prise par le ministre Bonnardel. Celui-ci décide que le remboursement soit limité à 720 millions de dollars. Joël Arsenault et son allié Ruba Ghazal, représentants des transporteurs, insistent alors sur l’acquittement de la valeur de leurs permis depuis 2014, année de naissance d’Uber. Ils évoquent un montant environnant les 1,3 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>