Transport de personnes

Adjoservices.fr

Les transports publics face au combat contre le coronavirus

transportLes transports publics sont utilisés au quotidien par des millions de personnes. Ils font, de ce fait, partie des engins les plus susceptibles de favoriser la contamination de l’épidémie. En Tunisie, ils s’insèrent parmi les principaux vecteurs de la propagation du virus. 

Au Grand Tunis, le célèbre moyen de transport en commun, Transtu, est fréquenté, chaque jour, par près de 500 mille voyageurs. Les utilisateurs des transports en commun ne cessent d’augmenter en nombre. Les dernières statistiques montrent un nombre de 180 millions d’usagers.

Cette forte densité n’est pas sans conséquence sur le confort et la santé des voyageurs. Ils ne peuvent pas respecter la distance idéale pour ne pas entrer trop en contact avec les autres.  Le risque de contamination n’est donc pas mince. Il reste difficile, voire impossible, de veiller au respect de la recommandation de la Banque mondiale dans le Libre Blanc. En effet, elle constate une densité très élevée de 9 voyageurs par m².

Au moment où le virus ne cesse de gagner de l’ampleur en Tunisie, certains Tunisiens n’ont autre choix que de monter à bord des moyens de transport en commun, ce qui augmente encore plus le taux des victimes de la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>