Transport de personnes

Adjoservices.fr

Transports : les personnes à mobilité réduite se plaignent

RAPLIQ-transport de personnesLes personnes à mobilité réduite expriment leur non-satisfaction en matière de transports. Elles se plaignent surtout de la mauvaise qualité de services et de biens qui sont mis à leur disposition. Selon Linda Gauthier, représentante du Regroupement des activités pour l’inclusion au Québec ou RAPLIQ, les personnes à mobilité réduite payent les mêmes frais que les gens normaux. Toutefois, les services sont loin d’être satisfaisants. Elle constate, en effet, un problème de volonté politique.

Des gens handicapés ont donc pris l’initiative de se rendre devant les tribunaux pour porter leur cause. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’ils se plaignent en matière de transports en commun. Ce genre de problème est trop fréquent. Voilà pourquoi le RAPLIQ fait appel à une solution miraculeuse. D’après la présidente, si la situation actuelle persiste, les personnes à mobilité réduite n’auront plus accès au transport en commun d’ici quelques années.

Jusqu’à présent, seules 8 stations de métro sont adaptées à leur situation. Si certaines d’entre elles ont participé aux audiences au palais de justice de Montréal, c’est surtout dans le but de montrer leur mécontentement face au régime adopté par l’Agence métropolitaine de transport, la Ville elle-même et la Société de transports de la ville.

 

, , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>